10 bonnes raisons de ne pas partir en vacances avec des couples d’amis… et leurs enfants

Le mois de mai approche, autrement dit le moment de poser ses jours de congés pour les vacances d’été… Et c’est le moment de se demander ce qu’on va faire cet été. La plupart des parents ont envie de passer du temps avec leurs enfants, dont ils n’ont pas suffisamment profité à leur gout pendant l’année. Mais ils ont aussi envie d’un apéro pastis-panisse avec vos copains, dont vous n’avez pas assez profité pendant l’année non plus. La solution idéale,  c’est donc de partir avec vos amis, leurs enfants et les vôtres. Le rêve ? Non, la pire idée du monde. Voici pourquoi. 

10 bonnes raisons de ne pas partir en vacances avec des couples d’amis… et leurs enfants


1 - Vous avez opté pour la maison de vacances de Mélanie et Patrick, dans le sud. Sur le papier, super idée : à vingt minutes du vieux port de Marseille, belle maison en pierre, piscine, plein de chambres, exposition sud et four à pain dans le jardin. En pratique, Mel et Patoche sont des gros maniaques qui vont vous dire “faites comme chez vous” en pensant probablement que chez vous, c’est un goulag. C’est à dire : pas d’eau sur le carrelage de la salle de bain, pas de sable dans la maison (“Mais Mélanie, on a 9 enfants à nous 6 et on revient de la plage”), couvre-feu à 23h17 max pour être au top le lendemain, et une répartition plus qu’équitable pour les tâches, imposée par le couple d’hôtes en question. Ou comment vous inspirer pour votre prochain roman, “Guantanamo hors les murs”.

2 - C’était dans le brief, tout le monde connait la région de Marseille : petite randonnée dans les calanques, plage, pique-niques sur la plage, barbecue dans le jardin, goûters à la plage, apéro sur le Vieux Port. Le résumé était clair. Pourtant, Ludo et Nadia ne peuvent pas s’empêcher de râler parce qu’ils ont trop chaud, ou parce qu’ils auraient bien fait de la randonnée en montagne, ou pour tout un tas de raison qui semblent complètement débiles, puisque vous saviez depuis le début où vous alliez.

3 - Vos enfants vous ont manqué cette année, c’est sur. Pas ceux de vos amis. Vous les aimez bien, mais vous avez cette propension à les trouver passablement sales, mal élevés, pleurnichards, têtus et insolents lorsque vous passez plus de deux heures avec eux, surtout si ces deux heures incluent un repas. Manque de pot, vous êtes partis pour deux semaines, des repas, il va y en avoir, et des gamins il y en a aussi pas mal. Le bonus, c’est quand l’impolitesse des enfants déteint sur les vôtres. Heureusement que tout le monde a pieds dans cette piscine.

4 - Qui dit vacances entre amis dit argent. Budget repas, électricité, eau, essence et compagnie.  Oui, il va falloir parler argent avec ceux que vous appeliez jusqu’à présent vos amis. Entre Mélanie qui va faire 344,87e de courses au Bio C’Bon et demande à chacun de rembourser alors que vous n’aviez rien demandé, Ludo qui oublie systématiquement son portefeuille quand c’est son tour de régaler les petits en glaces, Chouchou qui disparait carrément quand on part faire les courses, et vous qui n’avez aucun défaut ni aucun problème d’argent, les relations deviennent aussi chaleureuses qu’entre Kim-Jun Un et Donald Trump. Quand ils sont de bonne humeur.

5 - L’un des enfants du groupe est un ado. Ce n’est pas de sa faute, ça arrive à tout le monde, mais qu’est ce que vous en voulez à Mel et Patoche de l’avoir pris avec eux, qu’est ce qu’il leur en veut de l’avoir pris avec eux, qu’est ce que vous leur en voulez de l’avoir si mal élevé. Il s’appelle Dylan, reste en sweat quand il fait 40° à l’ombre, il mange TOUT, des Crunch pour le petit dej aux steaks en passant par les conserves de maïs, et il est aussi dynamique qu’un bulot neurasthénique. Et en plus, il a de grandes difficultés à prendre position. Il a bof envie d’aller à la plage, il est bof fatigué (tu m’étonnes, il fout rien), il a bof faim (tu m’étonnes, il bouffe tout), au bout d’un moment vous avez bof envie de le gifler pour lui donner des couleurs.

6 - Vos enfants vous ont manqués, et oh, vous vous avez manqué à Patoche. Quelque part, vous êtes sa famille. Tous. En fait de famille, c’est carrément une relation fusionnelle et passionnelle qu’il entend entretenir avec vous pendant ces belles vacances à la mer. Vous lui avez TANT manqué qu’il ne compte pas gaspiller une seule minute loin de vous, et que vous êtes obligés de tout faire ensemble. Vous avez beau lui expliquer que vous n’avez pas besoin d’être 11 pour faire les courses, ou qu’une moitié peut rester à la maison pendant que les autres vont à la plage, que certains peuvent se balader en ville pendant que d’autres se promènent dans les calanques, et que mieux encore, vous y SURVIVREZ, Patoche ne l’entend pas de cette oreille. Les vacances entre amis, pour lui, c’est tout ou rien.

7 - Mel est vegan. Pas depuis très logntemps, et elle a bien fait attention à ne pas vous le dire avant de partir. Résultat, elle est toujours là pour vous rappeler qu’il faut lui acheter des légumes quand vous achetez des bavettes, elle vous regardera avec plein de jugement dans les yeux et elle ne manquera pas une occasion de vous expliquer pourquoi vous détruisez la planète en mangeant une saucisse, combien c’est mauvais pour l’écologie, combien les animaux souffrent, et combien c’est mauvais pour votre système digestif qui de base était herbivore. Alors merci pour tous ces précieuses informations mais là vous avez juste envie de l’étouffer avec son céleri et de profiter de vos vacances en boulottant des merguez à foison.

8 - Vous pensiez que c’était l’occasion pour vos enfants de devenir les meilleurs amis du monde ? Eh bien non. Désolée, je sais que vous imaginiez déjà, à 15 ans, qu’ils s’appellent “les cousins” parce que c’est tout comme, mais malheureusement vos enfants mignons à vous ne peuvent pas blairer les enfants insupportables de Ludo et Nadia. Alors c’est vrai, c’est pas très fair-play de la part de votre gamin de leur filer des coups de râteau, mais si mini-Ludo n’avait pas essayé d’enterrer mini-Chouchou vivant dans le sable, tout se serait sûrement mieux passé.

9 - Mel est très anxieuse. Est-ce que ça a un rapport avec son récent véganisme ? Peut-être, peut-être pas. Toujours est-il qu’elle refuse de lâcher les enfants des yeux une seule seconde, même quand vous êtes sur une minuscule place dans la calanque de Morgiou, et que vos enfants sont de loin les plus bruyants du bassin méditerranéen. Ce serait son problème, si elle ne partageait pas son inquiétude avec vous toutes les 2 minutes : “je ne vois plus le petit. Tu le vois toi ?” Vous avez envie de lui dire que là tout ce que vous voyez c’est votre quizz Biba que vous n’arrivez pas à finir, et que si elle ne voit pas son petit loulou d’amour c’est surement qu’il est derrière ce gros monsieur en slip de bain, puisque la plage fait littéralement 37cm2 et qu’il ne peut pas être ailleurs.

10 - Ludo a décidé de refaire l’éducation de ses enfants. Pas que des siens, d’ailleurs, des vôtres aussi. Sauf que ça ne colle pas, puisque ce n’est pas le père de vos enfants. Ses réflexions sur la façon qu’ont vos petits bouts de se tenir à table, de débarrasser et de faire à manger (Bibou a 3 ans, il ne va pas participer à la salade de tomates non) ont tendance à vous agacer. Et quand je dis agacer, se référer aux rapports entre Donald Trump et Kim Jun-Un. Vous êtes très contente que Ludo ait entrepris de dialoguer avec Bibou, mais vous vous pensez que les parents ont de l’autorité un point c’est tout. D’ailleurs, vous avez entrepris d’avoir de l’autorité sur Ludo aussi. 

Moralité : vos enfants, vous les aimez, et vous les aimerez toute votre vie. Vos amis, vous les aimez, mais vous ne les aimerez probablement plus si vous partez en vacances avec eux. A moins d’être extrêmement bien organisé, d’avoir établi un budget, éventuellement un programme, ou à défaut d’être tous sur la même longueur d’onde (très chill, la longueur d’onde), ces vacances peuvent rapidement tourner au cauchemar. Ajoutez à votre tension les cris des enfants et la chaleur de la Provence, et je pense qu’on vous retrouve en psychiatrie en une semaine.

Derniers articles publiés

Archive

Recherche de lieux événementiels à proximité