Les afterworks, pour ou contre ?

Ce soir, en sortant du boulot, vous décidez d’aller prendre un verre avec tous vos collègues du marketing. Vous êtes 6, vous vous connaissez par cœur, et vous vous dites que pour une fois, ce serait sympa d’inviter les commerciaux, aussi bruyants soient-ils. Le seul problème, c’est que le bar d’en face est tout petit, et vous n’avez aucune envie de passer une heure à chercher autre chose. Alors vous laissez tomber. POUR CETTE FOIS SEULEMENT. Au lieu de renoncer à apprendre à connaître vos collègues, rencontrez-les autour d’un afterwork.

Le principe est simple, il s’agit de rassembler tous les collègues de la boîte et de passer un moment ensemble.

«Je vois déjà leurs têtes 10 heures par jour, 5 jours sur 7 », dites-vous ? Oui, mais vous les voyez au bureau. Là, c’est l’occasion de faire plus ample connaissance avec eux dans un contexte relax.

« Je suis crevé, et quand je sors du boulot j’ai envie de me reposer », dites-vous ? Personne ne vous force à participer aux activités triathlon et lutte gréco-romaine. Vous pouvez tout simplement vous détendre autour d’un cocktail (dinatoire de préférence, car je ne sais pas vous, mais chez ABCSalles on a toujours la dalle en sortant).

Ok, vous n’êtes pas convaincu. Alors regardez :C’est l’occasion de découvrir que Samir est super drôle, que Rebecca imite super bien le lama, et d’apprendre que Sarah a une super maison de vacances sur la côte d’Azur. C’est bon à savoir. Maintenant qu’eux savent que vous cuisinez à merveille, vous prévoyez de vous organiser des soirées Times Up autour d’un apéro, cet été, en vacances. Carrément.

C’est l’occasion de découvrir des nouveaux lieux dans votre ville, de bousculer un peu vos habitudes (le bar d’en face, vous le connaissez tellement que vous avez donné votre avis quand il a fallu refaire le papier peint). Si c’est vous qui organisez, n’essayez pas de privatiser un endroit que vous connaissez déjà. Vous risquez d’une part d’être déçu(e) (l’effet n’est pas toujours quand on est 4 que quand on est 40), et d’autre part vous manquez une chance justement de découvrir un endroit génial, que vous aurez trouvé sur ABCSalles.

Ça coûte moins cher que de passer la soirée avec ses copains, « à son compte ». En effet, qand on réserve pour un afterwork, on prend un package qui revient moins cher à chacun d’entre nous. En moyenne, on paye 10 euros de moins que pour une soirée avec les potes. Les afterworks, pour ou contre ?

Ça finit aussi moins tard qu’une soirée avec les potes. En effet, l’heure moyenne de fin d’un afterwork est 23h. Tous ensemble, vous vous motivez à rentrer chez vous, pour être en forme le lendemain. Après tout, vous êtes tous dans la même galère, tout le monde doit être présent à 9h30. On vous déconseille fortement d’appeler vos copains, quand les collègues rentrent chez vous, pour continuer la soirée. D’une, ils dorment. De deux, vous allez être le seul le lendemain à vous pointer avec la gueule de bois.

Maintenant que vous avez découvert que Sarah imite super bien le lama, vous n’aurez plus peur d’aller lui demander de l’aide sur des dossiers que vous ne maîtrisez pas bien. Vous vous sentez globalement plus proches de beaucoup de vos collègues, et trouvez un intérêt supplémentaire à aller travailler. Votre productivité n’en sera qu’accrue.

En bref, vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas participer au prochain afterwork. Chez ABCSalles, on est en train de préparer le nôtre, alors on ne manquera pas de vous donner dans le prochain article quelques conseils pour bien réussir le vôtre. :) 

Ps : la bonne réponse, c'était pour

Derniers articles publiés

Archive