Je ne sais pas quoi mettre (à mon propre mariage)

On l’aura compris, si vous cherchez une salle de fête et que vous préparez votre enterrement de vie de jeune fille, c’est bien que vous allez vous marier. La to-do list de préparatifs est longue, et l’urgence est trouver une robe. Pardon, LA robe. De mariée, ça va de soi.

Mais voilà, vous tapez « robe de mariée » sur Google et d’un coup vous êtes prise de migraines épouvantables devant l’offre illimitée qui se présente. Vous ne savez pas où donner de la tête, vous pleurez de stress, vous êtes sur le point d’annuler le mariage. Pas de panique ! Nous avons fait pour vous une petite présélection.

1.Parce qu’un mariage coute entre cher et très, très cher, on doit parfois faire des restrictions de budget. Si tel est le cas, vous avez de la chance, vous ne serez pas contrainte de marcher nue vers l’hôtel : des marques de prêt-à-porter telles que Mango ouAsos se lancent dans les robes de mariées. Les modèles sont simples, blanc ou pastels, les lignes épurées et les coupes relativement classiques.

Avec un petit peu plus de budget, vous trouverez des modèles très modernes (pantalons, caracos), dans des matières plus fines chez Sessùn, qui lance sa collection Sessùn dit Oui.

2.Si vous ne savez pas ce que signifie « restriction », que vous n’avez pas assez des cinq doigts de la main pour compter vos cartes Platine, et que par conséquent vous avez un budget illimité : vous pouvez vous offrir une robe Vera Wang, la crème de la crème des tenues de mariées. La créatrice propose des modèles rock, à plumes, en soie, en dentelle, court, long, court devant et long derrière, blanc cassé, pastel, et même noir.

Je ne sais pas quoi mettre (à mon propre mariage)

3.Vous cherchez désespérément un modèle classique sans parvenir à le trouver ? Tout ce que vous voulez c’est un modèle élégant et simple, mais vous ne trouvez que des robes exubérantes ? Ce qu’il vous faut à coup sûr, c’est une création Delphine Manivet. La jeune créatrice française nous enchante avec des modèles très élégants, classiques sans être ennuyeux, coupés à merveille.

4.Au contraire, vous cherchez une tenue de mariage moderne, qui ne soit pas vulgaire, trop ouverte, trop transparente… Sophie Sarfati crée des tenues pour les femmes comme vous : combinaison pantalon, débardeur cache-cœur en laine, robes courtes et robes dos-nus. Le tout dans des matières pleines de délicatesse et des coupes délicates.

5.On ne va pas se mentir, il est plus facile de trouver une robe quand on a peu de poitrine. Dans le cas contraire, il faut souvent faire une croix sur les dos nus, les bretelles fines, ou la dentelle. Constance Fournier a bien compris que les femmes qui se marient ont des formes, et elle a créé des modèles qui cachent aisément un soutien-gorge. Sa collection comprend des robes amples et fluides comme des robes plus moulantes qui vous donneront l’allure de Jennifer Lopez dans sa grande époque. Le petit plus : non contente d’avoir une collection par an, Constance Fournier confectionne également des robes sur mesure.

Je ne sais pas quoi mettre (à mon propre mariage)

Si malgré ces quelques conseils vous n’avez pas trouvé la robe de vos rêves, n’hésitez pas à faire un tour sur des blogs de mariage, ils sont une source inépuisable d’inspiration.

Derniers articles publiés

Archive

Recherche de lieux événementiels à proximité