Le sapin dans l’open-space : pour ou contre ?

Ce mois de décembre, comme chaque année, a vu l’open-space se diviser en deux clans : ceux qui veulent à tout prix un sapin, et ce qui le refusent à tout prix. Vous vous demandez toujours, tel Littlefinger dans Games of Thrones, à quel camp vous allez vous rallier… On vous a aidé en dressant une liste de pour ou contre. 


TEAM SAPIN

Alors déjà, c’est joli. Ensuite, ça crée des très beaux moments de partage, quand vous vous mettez à plusieurs pour le décorer, chacun peut même ramener quelques décorations de chez lui (et là, vous vous apercevez du mauvais gout de certains de vos collègues et votre monde s’effondre, mais c’est un autre sujet). Pour peu que vous mettiez des guirlandes lumineuses dessus, l’open space sera illuminé de mille feux et vous n’aurez plus l’impression d’aller au travail le matin, mais à Poudlard. Bon, peut-être pas, mais c’est sur que ça change du cadre habituel du travail, et c’est trois semaines par an alors pourquoi s’en priver ?Si en plus, vous faites un Noel d’entreprise, vous aurez un endroit où mettre les cadeaux, et personne ne sera obligé de savoir qui a offert quoi à qui.

Enfin, il parait qu’avoir une plante verte au bureau donne une vraie bouffée d’oxygène. Là, on ne peut plus lutter…


TEAM CONTRE LE SAPIN

Le sapin, c’est comme un chat, ça perd ses poils. Euh, ses épines. Et vite, en plus. Vu que tout le monde dans l’open space fait semble que ça ne les dérange pas, qui c’est qui se retrouve à passer l’aspirateur ??? Voilà. Non merci.On ne sait jamais trop qui va aller acheter le sapin, qui va le ramener au boulot, qui va le débarrasser…Ah et il y aura toujours ce collègue militant qui va arguer que l’entreprise sait dépenser pour un arbre qui dure trois semaines, mais pas pour vos salaires. Et ça, ça va fatiguer tout le monde.Il y aura aussi son copain qui milite contre la déforestation, et qui risque de passer un mois à faire la tête parce qu’un sapin est mort à cause de nous.


Alors, il y a un peu plus d’arguments contre le sapin, mais les arguments pro-sapin sont plus sympa… Et surtout, la solution à tous les problèmes est la suivante: il suffit d’investir dans un sapin en plastique, et d’empêcher votre collègue au mauvais gout de le décorer !  Joyeux Noël à tous !

Derniers articles publiés

Archive