Comment survivre au mois de décembre

Non, je ne parle pas du froid. Si des hommes vivent au Groënland depuis des centaines d’années, on peut survivre à un petit -4. Non, je parle plutôt du tourbillon de fêtes de fin d’année (Saint-Nicolas, Noël, Hanouka, le Nouvel An, l’anniversaire de Paola) et les montagnes de sucre et de gras qu’on s’inflige, de tous nos PEL qu’on doit débloquer pour les cadeaux…. Décembre, c’est un peu notre apocalypse à nous. 


1. Comment survivre à tout ce qu’on MANGE en décembre

Parce qu’avant d’arriver à Noël, on a tous un collègue qui aime passer un mois à s’entraîner, afin que ses bûches soient parfaites le jour J. Mais toutes les bûches d’essai, c’est pour notre pomme. Et quand ce ne sont pas les bûches (variante : gâteau au chocolat, orangettes au chocolat, roulés à la cannelle, biscuits de spéculoos), ce sont les chocolats que nous offrent les copains qui habitent loin et qui nous font Noël avant l’heure. Pour pallier à toutes ces matières nocives, une solution, et elle ne va pas vous plaire : le sport, et la détox. Un peu de running deux fois par semaine, des étirements, du fitness combiné à une consommation élevé de légumes verts* devraient empêcher votre peau de ressembler à celle de votre neveu de 13 ans en surpoids, et vous devriez encore entrer dans vos jean au 1er janvier.


2. Comment survivre à tout ce qu’on DÉPENSE en décembre

Parce que qui dit fêtes de fin d’année dit cadeau… Alors si vous avez de la chance, vous êtes dans une famille où on tire au sort pour choisir à qui chaque personne va faire un cadeau. Cela évite que tous les enfants se retrouvent avec des jouets hyper high-tech, et tous les adultes des porte-clefs ouvre-bouteille. Pour la personne de notre coeur, on achète quelque chose de joli et en fonction de nos moyens. Et si on n’a pas de moyens, on se sert de ce qu’on a : on peut lui faire un pot de caramel au beurre salé maison, ou avec tout un tas de jolis DIY en papier dont vous trouverez les tutos ici.


3. Comment survivre à toute la FAMILLE

 en décembreOn en parle  pas assez, mais se fader d’un coup d’un seul, une fois par an, tous les cousins des oncles des nièces du troisième degré de je ne sais pas où, ce n’est pas nécessairement une partie de plaisir. Répéter 18 fois dans la soirée ce que vous “faites dans la vie”, rappeler à vos grands-oncles que oui, vous avez le bac, et expliquer à votre tout petit cousin qu’après 12 constructions de Lego vous avez un peu envie de faire autre chose, c’est pas toujours facile. Alors avant : on se fait une petite cure de plaisir, on évite tout contact humain désagréable (de type comptabilité, huissier, banquier, belle-mère), on voit des copines marrantes, on regarde des films et on va voir des expos pour avoir des sujets de discussion. Et après coup, on se détend en matant des séries nulles dans son canap.


5. Comment survivre au FROID en décembre

Oui, bah c’est pas parce qu’il y en a qui vivent au Groënland que nous, en France, on est habitués à ces températures. Et pourtant, on les connait, chaque année c’est un peu pareil… Mais même. Alors on a plusieurs remèdes imparables contre les températures hivernales : doubler les chaussettes, mettre un collant sous le jean, ou doubler le collant si on est en robe. On essaye de pas pousser le chauffage à fond, ni de prendre des douche brûlantes : déjà c’est mauvais pour l’écologie, ensuite votre peau ne va pas apprécier, et en plus vous allez avoir encore plus froid après ! On préfère se coucher sous un pled velu devant Stranger Things.


Comment survivre au mois de décembre

Derniers articles publiés

Archive