Je suis témoin de mariage

Toum, toumoutoumtoum, toum toum. Votre téléphone sonne. Vous décrochez. C’est Paola. Elle déblatère une phrase incompréhensible, mais dotée du fameux traducteur automatique intégré, vous avez réussi à comprendre qu’elle vous donnait rendez-vous pour diner ce soir à 20h et qu’elle a quelque chose à vous annoncer.


Le soir venu, un verre de mojito chacune (le premier d’une longue série), Paola vous l’annonce : elle se marie, et vous serez sa « témouine ».Vous l’avez décidé à 8 ans, vous avez tenu vos promesses, c’est merveilleux. Vous la félicitez, la prenez dans vos bras, vous lui payez le diner car elle se ruinera bien assez comme ça plus tard et vous rentrez chez vous. Ce n’est que le lendemain, en vous réveillant, que vous pensez : mais concrètement, qu’est-ce que je vais devoir faire ?


Alors concrètement, déjà, sachez que vous allez devenir le bras-droit de Paola. Vous l’avez toujours été, oui je sais, mais là ce sera tout à fait différent. Vous voyez le rôle de la stagiaire dans le Diable s’habille en Prada, celle qui a pour obligation de faire tout ce que lui demande sa patronne, et de répondre au téléphone à toute heure du jour et de la nuit ? Félicitations, vous avez le boulot.


Si Paola vous appelle le dimanche à 9 heures du matin pour l’aider à goûter différents types de maquereaux pour le buffet, vous devez venir.


Si Paola vous appelle le samedi soir à 23h46 pour venir l’aider à décorer des pots de yaourt avec de la dentelle, vous devez y aller.


Si Paola vous appelle le jeudi soir à 18h pour faire une dégustation de champagnes, vous devez y aller (mais ça ne posera probablement pas de problème).


Vous devez faire grosso modo ce qu’elle vous demande dans les démarches de préparation de son mariage, mais attention, ne prenez pas trop les devants en lui proposant de faire des tâches à sa place : les mariées n’aiment pas déléguer.


Par ailleurs, vous devrez organiser son enterrement de vie de jeune fille. Je n’en dis pas plus ici, on vous a déjà donné toutes les clefs pour en préparer un à la perfection.


Vous devrez ensuite remplir votre fonction officielle, c’est-à-dire signer le petit papier à l’issue de la cérémonie. Mais attention, votre job ne s’arrête pas une fois sortie de la mairie ou de l’église : vous devez jouer les animatrices et donner du riz ou des pétales à tous les invités pour qu’ils arrosent les jeunes mariées ; vous devez jouer la bergère avec tous les invités et vous assurer qu’ils ne se perdent pas sur la route entre la mairie et le superbe château où a lieu la réception ; vous devez jouer les nutritionnistes et vous assurer que Paola et son mec mari ont suffisamment à manger et à boire, et ont bien mangé avant de boire.


Surtout, vous devrez faire un discours. Pensez que vous allez le faire devant la famille et les amis de Paola mais aussi de son copain mari, ainsi que potentiellement devant des enfants. Inutile de se remémorer à voix haute la fois où [évènement le plus humiliant de son enfance], ça pourrait en mettre quelques-uns mal à l’aise. Soyez tout de même drôle, personnelle, créative, et soyez vous-même.


Ah oui, et aussi : SOYEZ A L’HEURE. Le petit papier de la RATP ne fonctionne pas sur les mariés !


Je suis témoin de mariage

Derniers articles publiés

Archive

Recherche de lieux événementiels à proximité